5 excellentes raisons de visiter Riga

latvia-3725546_1920

Mini capitale au romantisme indéfinissable, patchwork architectural unique recélant la plus belle concentration de bâtiments Art nouveau d’Europe, Riga est la ville idéale pour un city break de quelques jours. La preuve par 5.

Du gastro à prix doux

La scène gastronomique riganaise mérite à elle seule le déplacement. De jeunes chefs ambitieux y ouvrent tous azimuts des établissements rivalisant de créativité et qui offre, à des prix plus qu’abordables, du moins pour nous Français, une cuisine healthy et raffinée. Une tambouille faisant la part belle aux produits locaux (betterave, hareng, champignons, baies…) issus d’exploitations privilégiant le développement durable. Au top du top du genre, Valteria, sa carte de saison et son succulent agneau fermier, et Pavaru, un resto à la déco aérée créé par trois des chefs les plus réputés de Riga. Un peu plus chic et plus cher, Vincents, un étoilé Michelin considéré comme la meilleure adresse de la ville, si ce n’est d’Europe de l’Est, passage obligé pour toute célébrité en goguette à Riga. Du tartare de wagyu au sashimi de la baltique en passant par le moelleux au chocolat glacé à l’azote, tout y est en effet à la limite du divin.

Riga version alterno

Pour un circuit hipsterish, partez pour une petite virée à la recherche des innombrables graffs que compte la ville. Notamment ceux de John Dick, sans doute le plus vieux graffeur du monde, qui à près de 70 ans continue de parcourir le monde pour poser Kiwie, son personnage fétiche, dans un max de pays. On retrouve le monstre grassouillet de M. Bite un peu partout dans la ville, notamment le long des quais et de la rue Miera Ielas Republik, les spots hipster, où vous pourrez véganiser à loisir ou louer d’antiques Fiat customisées par des artistes de rue, les PanCars, pour visiter la ville.

vroum vrouuum Riga à toute allure avec les PanCars

Riga la nuit

Les nuits de Riga sont connues pour être les plus chaudes des pays Baltes. Ici, même par moins 20, les micro-shorts sont de sortis et les talons aiguilles piquent la glace. Le centre historique regorge littéralement de petits bars sympas. Juste prendre garde aux diablesses qui tentent de vous racoler dans certains bars à shots où l’addition réclamée par le gorille slave pourrait s’avérer problématique… De mai à fin septembre, c’est le long de Daugava, le fleuve qui baigne Riga, que se situe l’épicentre de la fête. L’Aqua Luna, un resto club offrant une vue panoramique sur les eaux, et le First Dacha, le club le plus select de la ville et qui possède son parking privé pour yacht, se tirent la bourre à qui vendra le plus de magnums. Pour une nuit un peu plus démocratique et peuplée d’un peu moins de golddiggers, direction le La Rocca et le Studio 69, à notre sens les deux meilleurs clubs du centre ville.

L’Aqua Luna, pour s’offrir un verre, une vue panoramique et une fin de nuit de folie

Un p’ti spa, n’est-ce pas ?

Coincé entre la Scandinavie, la Russie et l’Europe de l’Est, Riga bénéficie de la culture du sauna et du vivre ensemble nus propres à ces pays. Deux adresse d’exception pour aller suer votre vodka : le très chic ESPA Riga du Radisson Blu, un des plus grands complexes d’Europe, et le Taka Spa, pour ses massages absolument mesmerisants prodigués dans une alcôve au design scandinave très réussi.

Pour se (re)faire une beauté direction Espa

Jurmala, le Saint-Tropez balte

Avec ses 650000 habitants, on ne peut pas dire que Riga fasse figure de mégalopole. Mais si l’envie vous prend tout de même d’échapper à la ville, sautez dans un train pour Jurmala, prestigieuse station balnéaire située à une trentaine de kilomètres et que d’aucuns comparent au bassin d’Arcachon ou surnomme le Saint-Tropez Letton. Ensemble d’anciens villages de pêcheurs s’étalant le long d’une interminable plage bordée de dunes de sable blanc, Jurmala connaît son heure de gloire dans les années 70, quand la nomenklatura s’y fait construire de superbes datchas de bois. Des petits bijoux que les nouveaux russes ont pour certaines investis et rénovés sans compter et qui donnent à la station son charme suranné. Que vous y veniez en amoureux pour une petite cure thermale ou entre potes pour cocktailiser comme chez Barclay, Jurmala vaut assurément que vous y posiez les doigts de pied.

Y aller :
Avec Air Baltic. A/R à partir de 180 euros.
http://www.airbaltic.com

Organiser son voyage : Avec Baltic Mania
Tour-opérateur spécialisé dans les pays Baltes, Baltic Mania organise des voyages en groupe ou en individuel en Lituanie, Lettonie, Estonie et Finlande. L’équipe, fort sympathique et en partie constituée de locaux, connaît son sujet sur le bout des doigts et assure un séjour sans accrocs et au meilleur prix.
http://www.balticmania.lt/

Où dormir ? : Tallink Hotel Riga 
Hôtel moderne ouvert très récemment et situé à 5 minutes à pied de la vieille ville. Excellent standing et rapport qualité prix. Chambre double à partir de 76 euros.
http://www.tallinkhotels.com

Konventa Seta
Situé en plein cœur du centre historique et aménagé comme son nom l’indique dans un ancien couvent classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Possède un excellent restaurant. Chambre double à partir de 86 euros.
http://www.hotelkolonna.com/hotels/riga/konventa-seta/en/

TEXTES ET PHOTOS : SEBASTIEN BARDOS




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre